Lors d’un voyage extraordinaire en Patagonie argentine, j’ai rencontré dans les heures de mon arrivée sur place, le Maté !

Le maté est devenu le nom de la boisson inconditionnelle, présente partout en Argentine et dans la majeure partie des pays sud-américains.

Maté, dérivé du quechua « mathi », qui signifie calebasse. C’est un grand fruit sec qui sert de récipient à la yerba maté, le produit en tant que tel, et que l’on boit à l’aide d’une paille métallique, la bombilla. La yerba maté est une infusion à base de feuilles torréfiées et pulvérisées, à la fois thé et à la fois café. Cette yerba est issue d’un arbre qui pousse dans les forêts montagneuses, et qui fait partie de la famille du houx.

Le maté est un produit extraordinaire !

Pourquoi à la fois thé et café?

Car il possède les vertus de ces deux boissons sans en procurer les effets néfastes (même à haute dose), comme capteur de magnésium et acidifiant pour le café, ou capteur de fer pour le thé, y compris le vert.

Que trouve-t-on dans le maté?

Très riche en vitamines A, B, C, E, minéraux comme le magnésium, le phosphore, le calcium, le sélénium, le potassium, le zinc.
Très riche donc en anti-oxydants ainsi qu’en acides aminés et acides gras.

Comment agit-il?

  • il stimule le système nerveux mais sa stimulation est plus lente et longue que le café, il ne donne pas des pics de stimulation qui retombent aussi vite qu’ils sont arrivés!
  • il stimule le système immunitaire
  • il stimule la digestion, il augmente la sécrétion de la bile
  • il régule transit intestinal
  • il diminue le stress et l’insomnie si pris avant 18h
  • il diminue l’accumulation d’acide lactique dans les muscles, acide lactique qui est produit lors des efforts musculaires. Il limite ainsi les douleurs post sport et diminue le temps de récupération. Pour la petite histoire Antoine Griezmann, fait partie des footballeurs inconditionnels de maté. Il ne commence jamais un match sans avoir bu son maté !
  • il est un coupe-faim, allié minceur
  • il diminue le taux de triglycérides

Quel goût?

Amer! « Amargo » comme ils disent, et « suave » pour les gringos qui le boivent avec du sucre. Pour les débutants, préférez un mélange avec agrumes plutôt que d’y rajouter du sucre.

Le maté n’est pas une boisson ! C’est un acte social avant tout. Partout où vous vous rendrez, en Argentine, une des première choses que l’on vous proposera est un maté: « un matesito? » Et on ne refuse pas un maté 😉

Beaucoup d’argentins se promènent avec leur yerba maté et un thermos, dans la rue, le métro, les magasins… car toute occasion est bonne pour siroter un maté et on se plonge avec délice dans son rituel. En effet, il y a l’initiateur, le préparateur du maté, et il y a ses invités. Chacun se passe à tour de rôle le maté, et on en profite pour bavarder de tout et de rien…

Véritable symbole de la convivialité et de la fraternité. Le maté est un compagnon.

Dans la tradition sud-américaine, il est dit qu’une personne est prête à rencontrer son âme lorsqu’elle boit pour la première fois le maté seule.

C’est aussi une sorte de passage initiatique que découvrent les jeunes gens lors d’une occasion particulière dans leur vie comme un chagrin d’amour…

Ne l’appelle-t-on pas le nectar des fils du ciel?